Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 08:43

Chèr(e)s collègues,

Lors des élections professionnelles du 14 novembre 2013, vous nous avez donné la récompense de nos efforts durant 4 ans. Nous mesurons le poids des responsabilités que vous nous avez confiées lors de ce scrutin.

Pour cela, il n’y a qu’un mot

 

MERCI

Nous sommes des femmes et des hommes de conviction et nous ferons notre travail d’élus pour tous les salariés comme à notre habitude!

 

La progression de la CFE-CGC est significative et nous sommes conscients de la tâche que nous avons à accomplir.

Representativite Sagemcom 2013

 Nous saurons respecter nos engagements

 

Chez Sagemcom, vous ne serez jamais seul(e)s

 

Pour en savoir plus [tract du 15/11/2013]

 

Repost 0
Published by CFE-CGC Sagemcom - dans En Central
commenter cet article
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 06:18

Des arrangements locaux inacceptables
au détriment de la santé au travail

 

La CFE-CGC se voit écartée de la gouvernance de certains Services interentreprises de santé au travail (Mulhouse), au mépris de sa représentativité nationale par une connivence entre le patronat et les deux syndicats majoritaires. Ces derniers s’appuient sur une prétendue représentativité régionale, une fiction qui n’a aucune valeur règlementaire, comme l’atteste lui-même le directeur général du travail dans un courrier du 9 juillet dernier.

La CFE-CGC est officiellement représentative au niveau national et interprofessionnel, depuis l’arrêté du 30 mai 2013. Sous couvert de certaines  Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE), cette représentativité nationale est bafouée dans les instances paritaires en région, notamment dans les conseils d’administration et commissions de contrôle des Services de santé au travail (SST).

Non seulement l’État ne dit mot mais va jusqu’à donner son agrément à ces SST malgré leur incapacité flagrante à accomplir leur mission de protection des salariés !

 

La CFE-CGC dénonce cette atteinte au paritarisme et aux règles de représentativité des organisations syndicales de salariés. Elle en appelle au ministre du Travail : elle lui a adressé un recours hiérarchique contre la décision administrative de délivrance d’agrément au service de santé au travail Sud-Alsace afin que les règles de la République soient appliquées et la santé au travail de toutes les catégories de salariés respectée.

 

Contact : Martine Keryer
Tel : 06 61 80 96 25
E-mail : martine.keryer@cfecgc.fr

Repost 0
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 17:04

Le 08 novembre 2013, a eu lieu le premier Comité Central de l'UES concernant le projet de cession de l'activité VAR de Sagemcom Documents.

Comme à leur habitude, les élus CFE-CGC ont posé de nombreuses questions afin de challenger la direction sur le projet.

 

Nous avons notamment obtenu :

--> Que l’expert du tribunal de commerce vienne présenter son rapport aux élus lors du prochain CCE.

--> Que la direction de Sagemcom invite les représentants d’Apogée lors d’une prochaine réunion.

--> Qu’une expertise économique et sociale du projet soit effectuée par un expert désigné par le CCE et resti-tuée aux élus du CCE et du CE de Documents.

 

Et vu que les élus du jour ne sont pas forcements les élus de demain, les élus du CCE sortant ont pris toutes les précautions nécessaires pour permettre aux élus du prochain CCE d’avoir les informations optimales pour rendre un avis motivé.


Pour en savoir plus : Tract du 12/11/2013

Repost 0
Published by CFE-CGC Sagemcom - dans Osny
commenter cet article
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 10:08

La CFE-CGC alerte les parlementaires sur le fait que le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) 2014, adopté en première lecture par les députés le 29 octobre, présente deux mesures dangereuses. Leur imprécision et la précipitation de leur mise en œuvre ne seraient pas sans conséquences potentielles tant sur la sécurité des patients que sur celle de l’emploi de l’industrie pharmaceutique.

La CFE-CGC estime nécessaire le retrait de ces deux articles, le temps de la réflexion et de la concertation visant toutes les parties prenantes.

Qu’il s’agisse de l’article 38 qui, sous couvert d’économies dans la promotion des médicaments biosimilaires, fait l’impasse sur les données scientifiques de précaution.

Qu’il s’agisse de l’article 39 qui remet en cause la prise en charge précoce de certains médicaments pour les malades atteints de maladies graves ou rares…

Ces mesures, si elles étaient adoptées, seraient lourdes de conséquences tant sur la fabrication de ces médicaments qui risquent d’être produits hors de France que sur les soins à apporter aux malades au plus près des diagnostics.

La France serait-elle ainsi malade de l’anticipation à prendre dans l’urgence des décisions budgétaires au détriment de la santé ?

La CFE-CGC alerte les parlementaires dans un courrier que vous trouverez ci-joint : Courrier

Contact : Serge Lavagna
Tel : 06 80 15 83 98
E-mail : serge.lavagna@cfecgc.fr

Repost 0
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 10:01

Bandeau CP bis

Personnes handicapées : des droits au travail donc des droits à la retraite !

Pour les personnes handicapées, l’exercice d’une activité professionnelle est malheureusement compliqué. C’est fort de ce constat que le dispositif d’obligation d’emploi a été mis en place.

La CFE-CGC rappelle la lourdeur des démarches permettant d’accéder à des dispositifs de compensation. Il n’en est qu’une seule qui traite de manière spécifique la question du handicap et de l’emploi : la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH).

En supprimant des bénéficiaires de la retraite anticipée les salariés reconnus « travailleurs handicapés », le projet de loi en revient à nier ce statut.

Exclure les personnes reconnues RQTH des bénéficiaires de la retraite anticipée pour handicap en mettant en place un dispositif transitoire (jusqu’au 31/12/2015), révèle une véritable méconnaissance du système de reconnaissance temporaire des situations, de la diversité des organismes et de la pluralité des démarches qui y sont effectuées.

C’est pourquoi la CFE-CGC confirme sa revendication du maintien de la RQTH comme condition possible pour bénéficier de l’ouverture du droit à la retraite anticipée des personnes handicapées, conformément à notre proposition d’amendement présentée en septembre aux parlementaires.

 

Contact : Martine Keryer
Tel : 06 61 80 96 25
E-mail : martine.keryer@cfecgc.fr

Repost 0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 22:51

Le 30 octobre 2013, les Délégués syndicaux centraux, Madame le secrétaire du Comité Central de l’UES, les Délégués Syndicaux ainsi que le secrétaire du Comité d’Etablissement de Sagemcom Documents ont été conviés à une réunion d’information de Mr Patrick Sevian.

Lors de cette réunion, le président nous a fait part du projet de cession de l’activité VAR de Sagemcom Docu-ments au groupe Apogée. A la suite de cette information, nous avons été convoqués à un Comité Central de l’UES qui se tiendra le 8 novembre 2013.

Depuis, la direction a effectué 2 réunions d’information du personnel le 4 novembre 2013 pour les salariés de l’activité VAR et le 5 novembre 2013 pour les autres salariés de Sagemcom Documents.

Selon le jour de la réunion à laquelle vous avez été conviés, vous en déduisez facilement l’entité dont vous faites partie.

Au-delà de cette annonce, les élus CFE-CGC au Comité Central de l’UES ont commencé à étudier le dossier avec la méticulosité habituelle. Il est certain que nous ne manquerons pas à notre devoir d’élus même si les élus CFE-CGC d’aujourd’hui ne seront pas forcément les élus de demain étant donné que les élections pro-fessionnelle auront lieu le jeudi 14 novembre 2013.

Toujours est-il que nous mettons à votre disposition une adresse email afin de vous permettre de nous poser toutes les questions et interrogations que vous pourriez avoir sur le sujet afin que nous les portions pour vous auprès de la direction de Sagemcom voire auprès du repreneur.

cfecgc.sagemcom@gmail.com

Bien entendu celles et ceux qui ne sont pas dans l’activité VAR et qui ont des interrogations peuvent aussi nous contacter.

 

Planning prévisionnel du projet?

--> CCE et CE 8 novembre 2013 : La direction reviendra certainement sur la présentation qui vous a été faite le 4 novembre 2013. La délégation CFE-CGC ( 4 élus sur 8 ) demandera une expertise du projet tant écono-mique que sociale par le cabinet comptable du CCE, cette demande sera sans doute portée par les autres délégations et acceptée par la direction (Il n’y a pas de raison que l’activité VAR soit moins bien considérée que l’usine de Bayonne ou le M2M en son temps). Cette expertise prendra de 5 à 6 semaines. Elle est, pour la CFE-CGC, indispensable pour que les élus puissent motiver la décision qu’il devront prendre lors de la consultation.

--> CCE et CE mi-décembre : Rendu de l’expertise, discussion avec la direction et demandes d’éclaircissement sur les points soulevés par l’expertise, et éventuellement audition du repreneur. Pour la CFE-CGC, cette réunion est primordiale; c’est à l’issue de celle-ci que nous pourrons vous apporter les réponses que nous aurons pu obtenir (ou pas).

 --> CCE et CE maximum 15 jours après les précédents : Consultation. Bien entendu la position des élus CFE-CGC sera en adéquation avec vos remarques que vous ne manquerez pas de nous faire à l’issue des 2e CCE et CE.

Premières interrogations :

--> Conventions Collectives applicables : Nous pouvons d’ores et déjà vous affirmer que la CFE-CGC revendi-quera le maintien des Conventions Collectives (Nationale des Ingénieurs et Cadres et Ile-de-France pour les techniciens et administratifs).

--> Accords à renégocier (Mutuelle, Plan d’Épargne, Égalité professionnelle, congés d’ancienneté, ... ) : Objec-tif de la CFE-CGC : Obtenir une reconduction à l’identique ou, au moins, des garanties que le résultat sera bien un statut équivalent.

--> Activités sociales et Culturelles (CE - transition?)

--> Actionnariat salarié? Vous savez que c’est grâce à l’action de la CFE-CGC que vous avez pu devenir ac-tionnaires de Sagemcom lors des 2 LMBO avec Gores et avec Carlyle.

--> Quid des NSO?

--> Quid de celles et ceux qui resteront Sagemcom Documents?

--> Lieu de travail des 2 entités?

--> Quid de la demat, du retail, de CDO, de Sagemcom Canada (Interstar)?

--> … n’hésitez pas à nous contacter.

Ceci étant vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a le 14 novembre 2013, des élections professionnelles. Ces élec-tions ont donc pour vous une importance toute particulière pour VOTRE AVENIR car si vous n’élisez pas vos représentants dès le 1er tour, vous serez définitivement seuls et la direction pourra faire ce qu’elle veut dans ce dossier.

Il est donc primordial que vous votiez le 14 novembre 2013 !

Repost 0
Published by CFE-CGC Sagemcom - dans Osny
commenter cet article
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 22:11

 

Le mag 360 ou les images du mois de la CFE-CGC

 

Repost 0
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 23:22

Pas moins de 44 collègues des entreprises du groupe Sagemcom ont choisit de se présenter sur les listes CFE-CGC.

La CFE-CGC présente des listes complètes pour toutes les élections CE et DP.

JamaisSeul

Repost 0
Published by CFE-CGC Sagemcom - dans En Central
commenter cet article
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 23:18

La CFE-CGC déplore que l'effort fiscal demandé à la classe moyenne et à l'encadrement en particulier soit trop important.

 

Sans nier l'indispensable solidarité à l'égard des plus démunis, ni le fait qu'il est impératif de rembourser la dette accumulée depuis plus de trente ans, il était évident que l'effort fiscal demandé allait dégénérer en "ras le bol fiscal" !

 

La CFE-CGC a attiré l'attention des parlementaires et a proposé des amendements au projet de loi de finance. Elle a été entendue : les parlementaires ont maintenu la réduction fiscale pour frais de scolarité.

 

Enfin, dans le cadre du projet de loi de finance de la Sécurité sociale, il était envisagé de taxer l'épargne populaire de façon rétroactive. La CFE-CGC a mené campagne contre ces mesures qui allaient pénaliser la classe moyenne et rogner encore plus son pouvoir d'achat !

 

Incontestablement, taxer de façon exagérée et rétroactive la petite épargne de précaution de nombre de nos compatriotes n'était pas une mesure de justice fiscale. Mais, au contraire, un coup porté à la confiance des ménages. Cette confiance indispensable à la croissance, croissance qui est absolument nécessaire à la bataille pour l'emploi.

 

Il faut toujours se souvenir que l'excès nuit à l'efficacité. À trop taxer, il devenait évident que les Français allaient se poser des questions sur l'utilité et la justice de l'impôt.

 

La question est posée par la CFE-CGC : à quand une vraie réforme fiscale pour plus de justice et d'équité, dans le cadre d'une harmonisation fiscale européenne ?


Contact : Alain Giffard
Tél : 06 80 23 50 72 - E-mail : alain.giffard@cfecgc.fr

Repost 0
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 06:15

La troisième séance de négociation pour une réforme de la formation professionnelle a enfin permis d’aborder concrètement les objectifs et les grands principes de fonctionnement du futur Compte Personnel de Formation créé par l’Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013.

Lors de cette séance, la CFE-CGC a été entendue sur le fait que ce compte devait être un dispositif ouvert à tous, y compris aux personnes les plus qualifiées, trop souvent exclues des formations. La mobilisation du compte doit pouvoir se faire lorsque la personne se trouve en situation de rupture professionnelle, mais également dans l’entreprise. 
Nous avons insisté sur l’importance de laisser une plus grande capacité d’initiative à l’individu afin qu’il puisse maîtriser sa propre employabilité, qui relève de la responsabilité de l’employeur.

Lors des séances prochaines, nous nous assurerons que ce Compte Personnel de Formation puisse financer des actions de formation d’au moins 150 heures, et qu’il soit un droit réellement opposable à l’employeur dès lors que les conditions de sa mobilisation sont remplies par le salarié. Ce dispositif devra également faire l’objet d’un financement dédié, à la hauteur de ses ambitions.

Le financement du système de formation professionnelle sera également à l’ordre du jour de la prochaine séance de négociation.Alors que la question de la suppression des 0,9%-c’est-à-dire de la contribution obligatoire des entreprises au titre du plan de formation - est posée, la CFE-CGC insistera sur la nécessité de conserver un véritable mécanisme de mutualisation, notamment au bénéfice des salariés des TPE et PME.

Par ailleurs, nous réfléchissons aujourd’hui à la création d’un dispositif complémentaire, permettant aux salariés de faire don d’un certain nombre d’heures inutilisées aujourd’hui au titre de leur DIF à des associations ou fondations, notamment celles agissant pour l’insertion dans l’emploi des personnes les plus défavorisées.
 

Contact : Dominique Jeuffrault

Tél : 06 75 75 76 85  Mel : dominique.jeuffrault@cfecgc.fr

Repost 0