Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 06:10

 

Jean-Denis Combrexelle, directeur général du travail a remis le 23 octobre dernier, à Michel Sapin, ministre du Travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, un rapport sur la réforme de la représentativité patronale. La CFE-CGC y voit "une excellente base de travail pour le positionnement des différents acteurs du dialogue". Positionnement qui exige "un parallélisme des formes" alors que depuis 2008, les syndicats de salariés sont soumis au critère électif pour justifier leur représentativité et affirmer leur légitimité. De même, la CFE-CGC, organisation représentative, souhaite des interlocuteurs patronaux "légitimes" donc que les organisations patronales soient soumises aussi au critère électif. Dans cet objectif, elle demande au gouvernement de "saisir le Conseil économique, social et environnemental (CESE) parce que la question du dialogue social concerne toute la société". Le CESE a déja démontré sa capacité de répondre à ce type de questionnement : "cette saisine serait tout à l'honneur du gouvernement et éviterait la sensation désagréable de petits arrangements entre amis". La CFE-CGC est convaincue que "le dialogue social sortirait grandi d'un véritable débat avec les différents composantes de la société civile".

Partager cet article

Repost 0

commentaires