Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 09:56

Invitée de Jean-Jacques Bourdin ce mercredi, la présidente de la CFE-CGC, Carole Couvert, s’est expliquée sur ce revirement : "Le  pacte de responsabilité reposait sur un contrat de confiance entre le patronat et les syndicats de salariés, en disant il faut faire des efforts partagés entre les salariés et les entreprises pour retrouver le chemin de la croissance. Puis nous nous sommes retrouvés pour la négociation sur l’assurance-chômage avec les mêmes protagonistes. Et là le 1er acte du patronat, ce n’est pas d’augmenter les flux financiers de l’assurance chômage pour résorber les déficits, c’est de faire une réforme sur le dos des classes moyennes. Nous avons estimé que les efforts n’étaient ici pas partagés entre l’employeur et les salariés. Le contrat de confiance n’a donc pas été respecté et est donc rompu. Dont acte, nous en tirons les conséquences : nous ne signons pas l’assurance chômage, ni le pacte de responsabilité".

 

 

Carole Couvert : "J'invite tous les salariés de l'encadrement à lire le texte de l'accord Assurance-chômage et à demander des comptes à leur organisation syndicale, qui va le signer."

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires