Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 15:24

Ci-dessous la copie de notre lettre du 10 janvier 2013 au DRH Groupe de Sagemcom

 

Pour ces Négociations Annuelles Obligatoires sur la politique salariale, le temps et les conditions de travail, la CFE-CGC souhaite que soient abordés, les points suivants. Ils sont bien entendu, non exhaustifs. En outre la CFE-CGC aspire de la part de tous les intervenants à ce que ces négociations collectives soient loyales et sérieuses.

 

1.         Evolution des Rémunérations

La CFE-CGC considère que les salariés, toutes catégories confondues, sont les acteurs de l’évolution positive de notre Société et, à ce titre, ils doivent, eux aussi, voir les dividendes de ces résultats sur leur salaire.

Bien que favorable à l’individualisation des salaires, la CFE-CGC estime que, dans le contexte actuel, celle-ci montre ses limites et creuse les inégalités pour toutes les catégories de salariés. La méthode de calcul des augmentations utilisées est beaucoup trop pénalisante pour les salariés et plus particulièrement pour les cadres qui voient la partie de leur salaire soumise aux cotisations de la tranche B (cotisation AGIRC) s’amenuiser ou tout simplement disparaître. D’autre part, un nombre de plus en plus important de techniciens « assimilés cadres » ne cotise même pas à l’AGIRC.

La CFE-CGC demande donc un plancher minimum d’augmentation de 1,8% pour tous et qu’aucun Ingénieur et Cadre ne soit impacté par la GMP (Garantie Minimum de Points).

 

Rappel des années précédentes

Augmentations

Évolution de Carrière

NAO 2009 (pour l'année 2010)

Masse Salariale : 1,8%

Mini : 0,8% ou 200€

0,40%

NAO 2010 (pour l'année 2011)

Masse Salariale : 2,2%

Mini : 1,1% ou 300€

0,40%

NAO 2011 (pour l'année 2012)

Pas d’accord, décision unilatérale de la direction

 

Revendications CFE-CGC

Augmentations

Évolution de Carrière

NAO 2012 (pour l'année 2013)

Masse Salariale : 3%

Mini : 1,5% pour tous

0,80%

 

2.         Evolution de carrières

La CFE-CGC demande que ‘les évolutions de carrières’ soient traitées indépendamment des rémunérations lors des attributions des «enveloppes» aux Établissements. Cette demande a pour but d’éviter la pénalisation d’une catégorie au bénéfice d’une autre.

 

La CFE-CGC demande la mise en place d’un suivi concernant les salariés non cadres afin qu’ils puissent évoluer au fur et à mesure des responsabilités qui leur sont confiées.

Considérant qu’un salarié embauché avec un BTS ou un DUT ne doit pas stagner dans sa catégorie d’embauche, la CFE-CGC demande la mise en place d’un engagement de la direction sur l’évolution des carrières des non cadres en adéquation avec la Convention Collective. (Par exemple : Embauche 4-2 et passage 4-3 au bout d’un an)

 


3.         Aménagement du temps de travail

La CFE-CGC reconnait que des avancées significatives ont été faites sur le sujet, dans l’accord triennal en faveur de l’égalité professionnelle entre les Femmes et les Hommes signé le 14 décembre 2012. La CFE-CGC estime que des efforts sont encore nécessaires surtout pour la population ‘Cadres’. Elle sera donc très attentive au suivi et à l’application de cet accord.

 

4.         Les Statuts

La CFE-CGC demande l'harmonisation:

ü  Des règles de rémunération avec ‘part variable’ et des conditions de fixation des objectifs.

ü  Du statut des salariés ‘Nomades’.

ü  Du statut des ‘Expatriés’.

 

La CFE-CGC demande l’harmonisation et la revalorisation des primes d’astreintes qui, dans certains établissements, n’ont pas évolué depuis 2003.

 

5.         Embauches

Afin d’anticiper les futures négociations sur le contrat de génération, la CFE-CGC demande que les points ci-dessous soient abordés lors de cette négociation :

ü  Attention particulières pour les salariés qui acceptent d’être tuteurs :

o    Prime en cas d’embauche du stagiaire

o    Etude de la charge de travail du tuteur

 

6.         Egalité Femmes / Hommes

Suite à la signature unanime, le 14 décembre 2012, d’un accord triennal, on pourrait considérer que toutes les revendications de la CFE-CGC ont été acceptées.

La CFE-CGC, bien que satisfaite de cet accord, pense qu’il y a lieu de prendre le temps lors de cette négociation de regarder quelques améliorations concernant :

ü  La prise en charge à 100% des 4 ‘jours enfant malade’

ü  La mise en place d’un ‘jour enfant malade’ supplémentaire par enfant au-delà du premier enfant.

ü  L’amélioration du CESU.

 

7.         Handicap

La CFE-CGC apprécie ce qui est déjà fait sur le sujet, cela montre que la direction est sensible à l’intégration des handicapés au sein de Sagemcom. D’après nos informations, il est très probable que la législation évolue à moyen terme sur le sujet, et que les pénalités financières évoluent fortement à la hausse. La CFE-CGC, dans un souci d’anticipation demande qu’un chantier soit ouvert sur le sujet afin de déboucher sur un accord d’Entreprise innovent en prenant exemple sur ce qui a été fait pour l’égalité professionnelle.

 

8.         Conditions de travail

La CFE-CGC demande le maintien du remboursement à 100% du titre de transport et son application à tous les salariés utilisant les transports en commun.

 

La CFE-CGC demande la mise en place d’un ‘chèque énergie’; cette mesure profiterait en particulier aux plus modestes et permettrait à tous les salariés d’en bénéficier.

 

La CFE-CGC demande qu’une vraie réflexion sur le télétravail soit effectuée : Mise en place d’un groupe de travail sur le sujet.

 

9.         Evolution du Budget des Activités Sociales et Culturelles de Comités d’Etablissement

         Même si cela ne fait pas réellement partie du périmètre de ces négociations, en droite ligne avec la déclaration faite à la fin du CCE ordinaire du 14 décembre 2012, la CFE-CGC demande que soit prise en considération sa revendication d’un mini social à 1%.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CFE-CGC Sagemcom - dans En Central
commenter cet article

commentaires