Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 05:15

Bandeau CP bis

La CFE-CGC attend de la bilatérale de vendredi avec le premier ministre un passage du discours aux actes, avec un début de détail des mesures qui pourraient redonner de l'espoir et de la confiance aux techniciens, agents de maîtrise, cadres, ingénieurs et agents des trois fonctions publiques.

Depuis des mois, la CFE-CGC rappelle que les salariés de l'encadrement sont au cœur de :

- La montée en gamme de la production française
- L'innovation, la recherche et développement
- La réflexion et la mise en place du concept d’usine du futur avec un mix hommes-machines qui nous permet de redevenir compétitifs et d'accélérer les relocalisations partielles ou totales de production.

Le premier ministre semble avoir entendu ce message et ce cri d'alerte de la classe moyenne.

La CFE-CGC attend de ce gouvernement de combat qu'il se batte pour :

- une fiscalité des ménages en baisse,
- une fiscalité plus incitative sur l'intéressement,
- la participation et l'actionnariat salarié (retour du forfait social à 8%).
- créer un écosystème permettant de faire du CDI la norme.
- redonner de la compétitivité aux entreprises afin qu'elles puissent embaucher y compris des agents de maîtrise et des cadres (fin du plafond à 2,5 Smic pour le CICE) et investir dans la montée en gamme.

Le premier ministre veut redonner confiance. Dont acte, la CFE-CGC attend de lui que l'équité redevienne la règle, que les efforts partagés (État, entreprises, salariés) soient le fruit de compromis intelligents  avec des ministères qui deviennent ceux des solutions...

La confiance ne se décrète pas, elle se gagne. La CFE-CGC jugera les résultats de ce gouvernement sur des actes et non des paroles.

Dossier suivi par : Carole Couvert
Présidente confédérale
( : 06 16 26 59 43 - - : carole.couvert@cfecgc.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires